Jessica Pollak Niagara Falls Canada Hornblower Niagara Cruises

Entretien avec Jessica Polak de l'Ontario Power Generation

Blog

Dans la communauté avec Jessica Polak de l'Ontario Power Generation

Hornblower Niagara Cruises est le voyagiste officiel de Niagara Falls, au Canada, mais nous partageons également les voies navigables avec de nombreuses entreprises clés, dont l'Ontario Power Generating System (OPG). L'OPG contrôle la régulation de l'eau de la rivière Niagara, dont dépend notre activité. En août 2010, Jessica Polak a rejoint l'Ontario Power Generation et en janvier 2017, elle a rejoint l'équipe de l'OPG à Niagara Falls, en Ontario. À partir de 2018, Jennifer est devenue vice-présidente des opérations locales d'Ontario Power Generations. Le rôle de Jessica est non seulement vital pour les décisions prises sur la rivière Niagara, mais il a également un impact sur l'ensemble de la province de l'Ontario. Jessica n'a pas peur de se mouiller les pieds ! Nous nous sommes assis avec Jessica pour poser quelques questions qui pourraient faire se gratter la tête des visiteurs des chutes du Niagara sur la force et la déviation de l'eau dans la région.

 

Questions-réponses avec Jessica Polak, vice-présidente des opérations locales de Ontario Power Generations

À quoi ressemble une journée ordinaire pour vous ?

JP : Ma journée est surtout consacrée aux gens. Faciliter la création d'un environnement où notre personnel peut faire ce qu'il fait de mieux, du mieux qu'il peut, pour donner au pouvoir un but. Cela commence par la compréhension de ce qui est nécessaire pour fournir une énergie propre, fiable, peu coûteuse et durable à la province. Ensuite, il faut donner une vision, rechercher l'alignement, prendre des décisions et supprimer les obstacles pour que nos équipes puissent accomplir cela. Pour ce faire, j'interagis avec tous les niveaux de l'organisation et à travers l'organisation pour m'assurer que je comprends le mieux possible comment nous pouvons atteindre cet objectif.

Que signifie pour vous le fait d'être une femme leader sur le lieu de travail ?

JP : Cela signifie le progrès. C'est ouvrir la voie à d'autres femmes. Il s'agit de briser les préjugés, en les comprenant et en partageant les expériences. C'est aussi montrer aux femmes et aux filles que vous pouvez vous aussi jouer un rôle comme celui-ci, ou tout autre rôle qui n'était pas tenu auparavant ou qui n'était pas communément tenu par une femme, et le faire bien !

Nous comprenons que vous êtes la personne chargée de contrôler le débit de l'eau des chutes, expliquez-nous ce que cela signifie et comment l'eau est régulée.

JP : Il y a une équipe très compétente et habile derrière moi qui gère le flux d'eau. Nous devons gérer l'eau dans le cadre des règlements de notre traité, en raison de notre diligence en matière de sécurité publique et pour préserver la santé de la rivière pour toutes ses nombreuses utilisations.

Qu'est-ce que le bateau brise-glace Niagara ?

JP : Il s'agit d'un navire de 84 tonnes qui se fracasse à travers la glace et déplace la neige fondue pour garder le fleuve clair et bien coulé. Cela permet d'éviter la perte de génération et, plus important encore pour nos communautés, d'assurer la sécurité du public, en évitant ou en atténuant les inondations sur la partie supérieure du fleuve Niagara.

Qu'est-ce qu'un barrage de glace et pourquoi est-il essentiel avant toute opération de visite en bateau ?

JP : L'estacade de glace de la rivière Niagara est constituée de pontons flottants en acier de 2,7 km de long reliés par des câbles d'acier et ancrés au fond de la rivière. Cela permet de maintenir la glace à distance tout en laissant l'eau s'écouler en dessous. Sans barrage de glace, la production d'électricité serait entravée et le risque d'inondation accru. Le barrage limite la circulation des bateaux, c'est pourquoi il est bon de l'enlever rapidement. Mais si la glace de lac prévaut, il est important de la maintenir hors de la rivière et parfois le barrage doit rester en place plus longtemps.

Expliquer comment la centrale Sir Adam Beck I produira plus d'énergie après son programme de révision ?

JP : Nous sommes engagés dans un programme de révision majeure qui durera environ 16 ans encore. Toutes nos unités du complexe Beck seront remises à neuf, ce qui leur permettra de fonctionner de manière fiable pendant les 25 à 30 prochaines années. Ces révisions comprendront des améliorations visant à promouvoir une production accrue et plus efficace. Nous reconstruisons également deux unités qui ont été mises hors service en 2012. Ces unités ont été complètement retirées car il s'agissait d'anciennes unités de 25 Hz, fournissant de l'énergie à de grandes industries et qui n'étaient plus nécessaires. Elles sont maintenant remplacées par des unités modernes de 60 Hz afin de fournir environ 110 MW de production supplémentaire propre et à faible coût pour la province.

Quelle est la quantité d'énergie produite par les trois chutes du Niagara ?

JP : Le complexe de production d'électricité de Beck, détenu et exploité par OPG, compte 30 générateurs (bientôt 32). Ces unités utilisent le flux du Niagara pour produire suffisamment d'électricité pour alimenter 3 millions de foyers. Et ce n'est qu'une partie de l'histoire, puisque la New York Power Authority se voit attribuer la même quantité d'eau pour produire de l'électricité de l'autre côté de la frontière.

Que fait l'OPG pour maintenir la propreté des cours d'eau des Grands Lacs ?

JP : OPG Gère dans le cadre de nos traités de gestion de l'eau pour une diligence raisonnable et pour gérer les flux. C'est également là que le brise-glace et l'estacade entrent en jeu pour limiter au mieux les inondations. Nous gardons également l'eau propre d'un point de vue environnemental en profitant simplement de son débit pour produire de l'énergie et la restituer à sa voie d'eau naturelle sans nuire à la qualité de l'eau.

 

Quel a été l'un de vos plus beaux souvenirs des chutes du Niagara jusqu'à présent ?

JP : Conduire le long de la promenade est l'une de mes choses préférées dans cette ville, j'aime prendre le temps d'apprécier mon environnement. Je prends toujours la promenade lorsque je me rends de la centrale électrique Sir Adam Beck au barrage de contrôle international pour admirer le paysage et apprécier sa beauté.

 

Pour en savoir plus sur l'Ontario Power Generation, visitez leur site web.